Google Drive vs Dropbox – comparaison de stockage en nuage

Image: Shift

Le stockage en nuage est ce que nous utilisons, parfois sans même nous en rendre compte. Si vous utilisez la messagerie Google, vous pourriez être surpris que lorsque vous téléchargez une pièce jointe volumineuse, elle se retrouve dans Google Drive au lieu d’être ajoutée à l’e-mail.

Soudain, vous découvrirez peut-être que vous êtes devenu propriétaire de quelque chose de plus, tout à fait inconsciemment. Avec Dropbox c’est une histoire un peu différente, ici vous ne recevez rien dans la boîte et vous devez vouloir utiliser le service vous-même. Il est indéniable que les deux produits se disputent notre attention et, en fin de compte, nos portefeuilles.

Stockage dans le cloud – Google Drive ou Dropbox

Les données cloud font référence à des fichiers qui ne se trouvent pas sur l’ordinateur, mais quelque part loin, sur le serveur de l’entreprise qui a fourni ce service. Du point de vue de l’utilisateur, l’accès à ces données est généralement à peu près le même. Il suffit d’avoir accès à Internet. Cette solution a ses avantages et ses inconvénients.

Les « avantages » les plus importants sont la possibilité d’utiliser vos propres fichiers de n’importe où dans le monde, les « inconvénients » les plus dangereux sont le manque de confiance que quelqu’un d’autre ne voit pas, par exemple, les états financiers de votre entreprise.

Lorsque la commodité l’emporte sur l’incertitude

Si vous décidez d’utiliser le cloud drive, quelles options avez-vous ? Cet article présentera les deux plus importants. Ce sont Google Drive et Dropbox. Les deux sociétés proposent des applications de bureau et mobiles. Les deux programmes sont disponibles via un navigateur et sont très faciles à utiliser.

Il est important de noter que les deux sites proposent une vérification en deux étapes, qu’il est recommandé d’activer. Vous pouvez également vous connecter aux deux sites avec votre compte Google. Y a-t-il donc des différences ?

Google Drive vs Dropbox – comparaison de stockage en nuage

Image: DragApp

Principales différences

Commençons par le stockage cloud gratuit. Dans le cas de Google Drive, c’est 15 Go, Dropbox ne fournit initialement que 2 Go, mais vous offre de nombreuses options pour augmenter cet espace jusqu’à 16 Go. Comment l’obtenir? Chaque nouvel ami que vous invitez sur Dropbox et y créez un compte ajoute 500 Mo à votre espace de stockage.

Bien que cela semble tentant, il n’est pas facile de trouver des amis qui n’ont pas encore de compte. Une autre différence concerne les plans tarifaires payants. Google propose une offre beaucoup plus riche de 6 options disponibles, tandis que Dropbox ne propose que 2 forfaits. Chez Google, vous pouvez avoir une taille de disque maximale de 30 To, les concurrents l’ont aussi bas que 1 To.

Synchronisation de fichiers

Dans ce cas, Dropbox surpasse Google uniquement en ce qui concerne la prise en charge de Linux. Google Drive n’a pas de support officiel pour le système basé sur Penguin, ce qui est susceptible de contrarier ses fans. De plus, dans les deux cas, la synchronisation se produit instantanément sur tous les appareils.

Partage de fichiers

Toute l’idée du cloud drive consiste à pouvoir partager vos fichiers avec différentes personnes sur différents appareils. Dans les deux cas, vous pouvez facilement les partager en envoyant un lien direct ou en envoyant une invitation par e-mail. Vous pouvez également définir facilement un groupe de destinataires et leur attribuer différents droits. Par exemple, pour qu’ils ne puissent que lire, mais pas éditer.

Il existe une option pour définir un délai d’expiration pour le lien, après quoi il cessera de fonctionner. Malheureusement, vous devrez payer de l’argent pour cette fonctionnalité. Dans Google Drive, vous ne pouvez révoquer manuellement que les autorisations de données, mais n’oubliez pas que vous devez le faire vous-même.

Google Drive vs Dropbox – comparaison de stockage en nuage

Image: Tech Junkie

Assistance pour d’autres services

Pour les propriétaires de Gmail, Google Drive est la solution parfaite. Enregistrez facilement des pièces jointes, Google Docs (documents), Sheets (feuilles de calcul), Slides (présentations). Plus de 100 applications de collaboration compatibles.

Dropbox, d’autre part, fonctionne avec Microsoft Office, la version professionnelle prend également en charge Adobe et des outils pour travailler avec des fichiers PDF, et la plate-forme Slack utilisée pour la communication interne. Si vous vous souvenez que les applications Google font un excellent travail avec les formats MS Office, il ne peut y avoir qu’un seul gagnant dans cette catégorie.

Sécurité

La vérification en deux étapes a été mentionnée ci-dessus. En ce qui concerne la protection des données elles-mêmes, Google crypte mieux les fichiers que vous téléchargez que ceux déjà sur votre disque. Dropbox fait exactement le contraire. Les fichiers sur le serveur sont plus sécurisés que les fichiers du téléchargement.

Ainsi, Google Drive est la meilleure solution pour la plupart des utilisateurs. De nombreuses applications de support, une large gamme de plans tarifaires et une sécurité de premier ordre. De plus, 15 Go d’espace libre en début de travail vous incitent à faire vos premiers pas dans le cloud.

D’autre part, Dropbox est un outil destiné aux utilisateurs plus professionnels. Cela est particulièrement évident dans la prise en charge de Linux, la collaboration avec Microsoft et la gestion des liens de partage de fichiers.

Par conséquent, si vous n’êtes pas à la tête d’une grande entreprise, nous vous recommandons Google Drive.

Existe-t-il des alternatives

Bien sûr, oui, et pas seulement de sociétés inconnues, mais aussi de Microsoft et Apple.

OneDrive est un service intégré à l’Explorateur de fichiers de Windows 10. Il n’est pas nécessaire de télécharger une application supplémentaire, ce qui en fait un choix très judicieux pour la plupart des utilisateurs. Fait intéressant, l’application est disponible sur les ordinateurs exécutant MacOS, ainsi que sur les appareils mobiles avec iOS et Android. Jusqu’à 5 Go, le service est fourni gratuitement.

iCloud : cette option convient principalement à ceux qui utilisent la technologie Apple. Il est utilisé pour sauvegarder et partager des fichiers natifs sur des appareils mobiles. Cependant, vous pouvez également les gérer à partir d’un ordinateur exécutant Windows ou MacOS. Jusqu’à 5 Go sont gratuits.

Mega est le seul service qui n’est associé à aucun des géants du marché. La société basée en Nouvelle-Zélande fournit des logiciels qui surpassent à la fois One Drive et iCloud. Mega propose une application mobile très pratique qui se synchronise avec les programmes des ordinateurs personnels. L’entreprise est fière de chiffrer les données avant même qu’elles n’atteignent le cloud. De plus, le code du programme est ouvert et tout le monde peut s’assurer qu’il n’y a pas de vulnérabilités cachées ou de logiciels espions. Jusqu’à 50 Go, le service est fourni gratuitement. Plus le plan tarifaire est cher, plus la vitesse de téléchargement est élevée.